Journée de Paris 18 janvier 2019 : Mutations de l’intervention sociale 3.0 : L’impact du numérique, de l’intelligence artificielle et des technos-sciences

Date de publication
Date de publication : 
10/12/2018

Journée de Paris 18 janvier 2019

Mutations de l’intervention sociale 3.0 :
L’impact du numérique, de 
l’intelligence artificielle et des technos-sciences

 

Le numérique occupe de plus en plus de place dans nos vies tant professionnelles et personnelles, aux plans temporels, intellectuels et même corporels.

La mutation numérique : vecteur de libération et d’échange ou instruments d’aliénation et d’exclusion ?

La révolution numérique constitue l’évolution sociétale la plus rapide de l’histoire de l’humanité : ordinateurs, internet, communication, collecte de données (Big Data), algorithmes, perspectives parfois vertigineuses qui ouvrent à la recherche et au développement de l’intelligence artificielle. Cette évolution est telle qu’il nous paraît parfois impossible de réaliser certains actes simples si les outils numériques s’avèrent défaillants et que ceux qui n’y ont pas accès sont souvent exclus, par la fracture numérique, de pans entiers de la vie sociale.

La mutation numérique palliatif ou additif pour protéger l’humain, l’améliorer ou le sélectionner ?

Les progrès apportés dans la connaissance de l’humain et dans la maitrise des techniques ouvrent de multiples opportunités pour améliorer non seulement la condition humaine mais aussi la personne humaine : techniques médicales, prothèses, homme augmenté… Ces innovations peuvent accroitre les capacités des humains au point de s’affranchir des limites auxquelles nous sommes confrontés. La question de l’égal accès à de telles capacités se pose déjà dans de nombreux domaines, elle sera de plus en plus cruciale si ces humains augmentés peuvent envisager de se passer de ceux qui ne le seraient pas.

La mutation numérique peut-elle suppléer l’humain ?

L’intelligence artificielle fait mieux que l’humain pour résoudre des problèmes complexes, la moitié des métiers actuellement existant sont amenés à disparaître dans les prochaines années.

La mutation numérique risque-t-elle à terme de considérer que l’humain qui l’a créé est devenu obsolète et qu’il est temps de s’en passer ?

La journée examinera les impacts multiples que ces technologies peuvent avoir sur l’intervention sociale, sur nos organisations et sur leurs acteurs.

TELECHAGER LE PROGRAMME  TELECHARGER LE BULLETIN D'INSCRIPTION